News

Se marie-ton par Amour ou par Interêt ?

  • May 14, 2022
  • 3 min read
  • 190 Views
Se marie-ton par Amour ou par Interêt ?

Le mariage depuis la nuit des temps est l’union charnelle et affective entre l’homme et la femme qui porte en elle-même, l’avenir de notre humanité tel que défini dans le dessein de DIEU : « l’homme quittera son père pourra s’attacher à sa femme et ils deviendront tous deux un seul être » (genèse 2v24). Le mariage dans son fondement est à la fois une institution familiale, civile et religieuse. L’église nous enseigne que dans le mariage, les deux époux sont liés l’un à l’autre pour la vie. Jésus Christ en tire la conclusion que l’amour entre les époux doit être fidèle par l’indissolubilité du mariage : « que l’homme ne sépare pas ce que DIEU a uni » (Mathieu 19,6). Cependant, la dépravation des mœurs dans la société actuelle incite de plus en plus de personnes à rechercher de gain facile, à souffrir au plus offrant sans autre égard pour les valeurs cardinales que sont le courage, la sincérité, l’honnêteté et l’affectation. Ce qui en somme, n’est qu’une autre forme de prostitution déguisée. A l’image d’Adam poussant ce cri de joie à la vue d’Eve » Ah cette voici un autre moi-même !(Genèse 2, 23), le mariage est le lien mutuel qui unit deux êtres qui se sentent des affinités. Se marier, ce n’est plus vivre pour soi, mais pour l’autre. C’est regarder ensemble, dans la même direction. De nous jours, les jeunes gens se laissent facilement prendre dans les filets de l’appât du matérialisme, de l’égocentrisme à tel point qu’ils s’égarent du chemin qui conduit à la lumière. Le mariage est une noble et belle institution dénuée de tout calcul ou considération matérielle (siracide 36, 26-31) qui est le témoignage palpable et évident de l’amour de DIEU ici bas. Jésus –Christ nous dit : « Vous ne pouvez pas servir à la fois DIEU et l’argent » (Mathieu 6,24), car nous avons le devoir morale et spirituel de nous investir et nous livrer entièrement dans le mariage, avec fidélité et passion à l’image du Christ qui a tant aimé l’église et s’est livré pour elle. En vérité, le mariage est une vocation à part entière (genèse 2-18) et non un phénomène de mode. « Eh bien rendez a César ce qui est à César et à DIEU ce qui est à DIEU » (Luc 20,25). Il nous appartient à nous chrétiens de redorer le blason du mariage en le plaçant sur son véritable piédestal ; celui qui unit deux êtres épris l’un pour l’autre.

par N’DIAMOI M. ARTHUR

About Author

Ressuscitez

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *